La Roue du Futur et Les Changements de 1er, 2ème et 3ème ordre [VIDÉO].

Une technique qui permet d’illustrer les effets voulus et non voulus des nouveaux produits et services est la roue du futur. Au centre se trouve le cercle avec le produit considéré. Les cercles immédiatement adjacents représentent les impacts et effets directs souhaités de mon produit ou service. Nous appelons cela les changements de premier ordre. Cependant, avec chaque nouveau produit et service, nous comprenons également que nous avons des effets plus lointains, plus éloignés. Ces effets sont prévisibles, bien que moins clairs et moins évidents que les changements de premier ordre. Nous les appelons des changements de 2ème ordre. Et puis il y a des changements que nous ne pouvons pas imaginer, même avec la plus grande imagination, et que nous appelons des changements de troisième ordre.

Roue du Futur - Fichier Vide
Roue du Futur – Fichier Vide

Un exemple de cette technologie initiale que nous plaçons au centre de la roue du futur est le premier satellite soviétique, Spoutnik. On peut facilement imaginer que ces « yeux du ciel » soient utilisés pour suivre les sous-marins et les aider à déterminer leur position. Cela donne logiquement naissance à un système de positionnement composé de nombreux satellites qui tournent autour du globe, et que nous connaissons sous le nom de GPS. Bien, et à partir de là, comme les changements de 3ème ordre, les applications de rencontre comme Tinder ou l’application de restaurant Yelp en ont bénéficié. Il s’agit d’un résultat et d’une utilisation de la technologie que les concepteurs de Spoutnik dans les années 1950 n’auraient certainement jamais pu imaginer.

Roue du Futur - Fichier Remplit
Roue du Futur – Fichier Remplit

Écoutez mon explication de la roue du futur et des changements de 1er, 2e et 3e ordre alors que je me trouve à Strasbourg, en France, devant des prouesses d’ingénierie qui sont utilisées aujourd’hui à des fins très différentes de celles que les ingénieurs de l’époque auraient pu imaginer.

Laisser un commentaire